1 semaine sur l’île de Java : itinéraire et conseils

L’île de Java a été le point de départ de notre voyage d’1 mois et demi en Indonésie. Nous venions de passer 3 jours à Singapour et nous sommes arrivés à Java excités par ce qui allait marquer le début de notre premier “long voyage” ! Dans cet article, nous vous détaillons l’itinéraire de nos 7 jours à Java avec quelques conseils utiles pour bien voyager sur cette île surprenante.

Pourquoi passer 1 semaine à Java pendant votre voyage en Indonésie ?

Au moment de planifier notre itinéraire en Indonésie, nous avions décidé de consacrer 1 semaine à la découverte de Java. Avec du recul, on n’a vraiment pas regretter. En plus des merveilles bien connus de l’île, nous avons apprécié son ambiance authentique et “locale”, plus difficile à retrouver à Bali. Autre atout de taille pour Java : vous pourrez très facilement traverser cette grande île (20 fois la superficie de Bali) en train, à travers de superbes paysages.

Sachez aussi que l’organisation d’un itinéraire d’une semaine à Java n’est pas trop compliquée. En une semaine, vous aurez quelques lieux “clés” à ne pas manquer et en se débrouillant bien, les trajets entre ces lieux sont globalement simples. Enfin, Java étant moins touristique que Bali, elle est moins cher. C’est à Java qu’on a par exemple fait nos restaurants les moins chers de notre voyage. En y repensant, c’était vraiment sympa de manger des bons plats pour 80 centimes… 😉

Bonne qualité icon  En bref voici pourquoi nous avons adoré Java :

  1. Des sites incontournables à découvrir (volcans et temples)
  2. Une ambiance authentique et des moments sympas avec les locaux
  3. Des supers trajets en train
  4. Une île bon marché et pas trop touristique

Faut-il passer par une agence pour organiser son itinéraire à Java ?

Peut-être qu’on ne vous l’apprend pas, mais ne ne sommes pas des grands adeptes des “tour-operators”. On préfère largement voyager en autonomie, sans être dépendants d’une agence ou d’autres voyageurs. On ne va donc pas trop vous surprendre en vous disant que nous ne sommes pas passé par une agence pour notre semaine à Java. Même si une agence pourra vous enlever quelques questions de logistique et de transport de la tête, on ne pense pas que ça en vaille le coup. Comme on vous disait juste au dessus, les trajets sont simples et abordables à Java. Et pour nous, ça fait aussi (parfois) partie du voyage de galérer un peu 😉

Au final, en passant par une agence ,vous dépenserez sûrement plus en profitant moins des lieux. Après évidemment, passer par une agence pourra être adapté si vous n’avez pas beaucoup de temps pour préparer votre voyage ou que vous avez un timing très serré sur place.

Que vous passiez ou non par une agence, voici notre itinéraire qui pourra certainement vous inspirer !

Marqueur de plan icon   Notre itinéraire à Java en un coup d’oeil :

Notre itinéraire détaillé d’une semaine à Java

Nous étions à Singapour, chez de la famille, avant de venir à Java. Nous avons donc eu la chance de pouvoir atterrir directement dans la ville de Yogyakarta à Java. Généralement, les vols qui viennent d’Europe arrivent à Jakarta, capitale de l’Indonésie, et à priori inutile à visiter. Si vous arrivez à Jakarta, prenez donc au plus vite un train pour Yogyakarta (8h avec de beaux paysages).

 

Jour 1 : Arrivée à Yogyakarta et visite de la ville

L’arrivée à Yogyakarta (prononcée Djodjakarta) nous a directement mis dans le bain. Dès le trajet en taxi vers notre Homestay, on découvre une ville bien animée, bouillonnante ! Nous posons nos valises dans notre tout premier Homestay et partons ensuite à la découverte de la ville.

Beaucoup de voyageurs passent dans cette ville simplement pour avoir une base pour la visite des temples de Borobudur et Prambanan. De notre côté, même si la ville n’a pas été un grand coup de cœur, on y a quand même de bons souvenirs.

 

À faire à Yogyakarta :
  • Visiter le Kraton et le Taman Sari (nous sommes arrivés trop tard mais apparemment, les deux sont sympas)
  • Se balader dans les nombreux quartiers street art de la ville (le quartier à côté du Taman Sari (palais d’eau) est vraiment agréable
  • Faire un tour de becak (transport local)
  • S’imprégner de l’ambiance folklorique sur Malioboro Street
Où dormir à Yogyakarta ?
  • Notre premier Homestay : Rumah Yogya. Très bon marché (9 euros pour 2), bien placé, bonne atmosphère et confort suffisant. On vous recommande !
  • Notre deuxième Homestay : ZEN Rooms Bausasran. Parfait si vous voulez un peu plus de confort. Nous avions surtout dormi ici pour être proche de la gare (voir plus bas). Les chambres et le service étaient très biens. Prix logiquement plus élevé (15 euros pour 2).
Où manger à Yogyakarta ?

Notre seul vrai restaurant à Yogyakarta a été un vrai coup de cœur : il s’agit de Milas Vegetarian. Les plats étaient excellents mais c’est surtout le cadre très agréable qui nous a plu. Allez-y les yeux fermés !

 

Jour 2 : Visite de Yogyakarta, tentative ratée de location de scooter et départ pour Borobudur

Objectif de ce deuxième jour : trouver un moyen pour aller à Borobudur. On pense d’abord au scooter, on en voit tellement dans les rues que ça nous paraît évident. Arrivés à un stand de location, on explique du coup au gérant qu’on aimerait rejoindre Borobudur en scooter. Mais il y a un petit soucis : nous ne sommes jamais monté sur un scooter de notre vie. Et apparemment, le trajet Yogyakarta-Borobudur n’est pas le plus tranquille pour une première fois en scooter. On essaye quand même de se convaincre que c’est faisable en faisant un petit tour de scooter dans la rue pour voir ce que ça donne… c’est pas terrible. Le gérant lui même, nous dissuade de prendre un scooter en nous expliquant tout simplement qu’on risquait de mourir… C’est décidé, ce sera le taxi 😉

On se trouve un taxi pour environ 160 000 IRP pour rejoindre le village de Borobudur. Sur la route, en voyant les chauffards et le trafic, on est bien content d’être dans la voiture plutôt que sur un scooter, le gérant n’avait peut-être pas tord…

L’arrivée à Borobudur nous fait beaucoup de bien. Le calme et la sérénité qui règnent dans ce petit village contrastent avec l’agitation de la ville. Pour visiter les temples de Borobudur, nous avons logé au Anugrah Borobudur. Tout s’est globalement bien passé mais nous ne sommes pas certains qu’il s’agissait du meilleur établissement possible.

 

 

Jour 3 : Découverte des temples de Borobudur

Notre tout premier incontournable de notre périple indonésien nous attend. Le réveil à 3h30 fait un peu mal mais on sait que c’est pour la bonne cause. On décide de prendre nos vélos pour rejoindre une petite colline depuis laquelle on peut apparemment voir voir un joli lever de soleil. Au final, c’est assez couvert, l’entrée est payante, on reste sur notre fin. On file donc très vite avec nos petits vélos vers les temples pour éviter la foule. Puis une fois arrivés au temple, la lumière est superbe, l’endroit est magique.

 

 

Les alentours de Borobudur sont également très sympas, on y trouve des petits villages ou les locaux ne sont pas trop habitués aux touristes, de jolies rizières et une ambiance reposante. On est donc bien content de rester une nuit de plus dans notre Homestay pour profiter des lieux. La majorité des touristes filent directement vers le temple de Prambanan juste après la visite de Borobudur. Nous avions décidé à l’avance de zapper Prambanan pour prendre notre temps et profiter de toute la journée à Borobudur. On ne regrette pas du tout !

 

 

Le soir, on retourne en taxi à Yogyakarta. On se trouve un petit Homestay à côté de la gare. Un long trajet en train nous attend le lendemain matin…

 

Jour 4 : Trajet en train direction de Cemoro Lawang 

L’objectif de la journée est simple : atteindre le petit village de Cemoro Lawang, qui sert de base pour voir le fameux Mont Bromo. Depuis Yogyakarta, il vous faudra d’abord prendre un train (trajet de 9h) pour rejoindre la ville de Probollingo, puis un minibus pour arriver jusqu’à Cemoro Lawang.

On garde un très bon souvenir du trajet en train, principalement avec des locaux. Pendant 9h, les paysages défilent et on ne voit pas les 9h passer. On a même le droit à un beau petit coucher de soleil à notre arrivée 😉

Mais la journée n’est pas finie.

 

Les arnaques à Probollingo

A la sortie de la gare de Probollingo, vous devrez vous rendre à une petite station (d’ou partent des minibus pour Cemoro Lawang). Pour rejoindre cette station, faites attention aux arnaques ! Certains chauffeurs de taxi demanderaient aux touristes de descendre de la voiture avant même l’arrivée à la station de minibus. Pour éviter les arnaques, voici nos conseils : faites comprendre aux chauffeurs que ce n’est pas votre première fois à Probollingo, ne payez jamais avant d’être arrivés à bon port. La fameuse station de minibus ne ressemble pas à une gare, c’est simplement un parking avec des minibus garés à côté. Vous ne pourrez pas vous tromper.

Depuis cette station , vous devrez sûrement patienter un peu, le temps qu’il y ait suffisamment de touristes pour le minibus soit rempli. Pour vous donner une idée, le prix d’une place est généralement de 40 000 IRP. Le trajet jusqu’à Cemoro Lawang prend environ 1h30. On arrive là-haut un peu fatigués de ces petites arnaques constantes dans les lieux ultra-touristiques, mais bien contents d’avoir atteint notre destination. Et demain est un autre jour…

 

Où dormir à Cemoro Lawang ?

Nous avons dormi au Sedulur Homestay. Il présente l’avantage d’être proche du départ pour le Bromo et d’être abordable (environ 160 000 IPR la nuit pour 2)  par rapport aux autres hébergements du village. Mais ce sont bien les seuls avantages de cet Homestay. Aucun confort et service minimum. Heureusement, on ne vient pas ici pour profiter de l’hôtel.

Jour 5 : Lever de soleil sur le Mont Bromo et découverte des alentours

Ce matin, le réveil est réglé pour 2h du matin. Oui oui c’est possible… Nous avons décidé, une fois n’est pas coutume, de faire faire le Bromo en toute autonomie, sans guide ou agences. Le tour classique, avec agence, consiste à monter en jeep en haut du Mont Penanjakan afin d’admirer le soleil se lever sur le Bromo. Ce qu’on ne vous dit pas, c’est qu’il est largement possible de monter seul en marchant en haut du Mont Penanjakan, ou à d’autres points de vue. Et d’y arriver avant tous les touristes. Pour vous aidez à réussir pleinement votre visite du Bromo sans guide, nous avons écrit un article détaillé juste ici ! Nous voulions absolument l’intégrer dans notre itinéraire sur l’île de Java car c’est un des lieux emblématiques réputé pour avoir une vue imprenable.

Le lever de soleil sur le Mont Bromo sera une expérience marquante de votre itinéraire à Java. Un de ces moments que vous n’oublierez pas de si tôt. Une fois le soleil levé, on prend tous notre temps pour profiter de l’instant sur ce lieux magique. Dés 6:30, la majorité des touristes pressés s’en vont. Si vous en avez la possibilité, prenez votre temps pour rester un peu en haut et pour profiter sans la foule…

 

 

On redescend ensuite tranquillement vers le village. Pour éviter de nous presser et d’enchaîner les transports, nous avions décidé de passer une deuxième nuit à Cemoro Lawang. C’était aussi l’occasion de se balader un peu dans le village. Avec du recul, ce n’était pas vraiment utile. En fait, ici les locaux ne sont pas des plus sympas et le village en lui même n’a pas vraiment d’intérêt. Du coup, on a juste hâte de quitter Cemoro Lawang le lendemain matin. Au moins, on en profite pour se reposer un peu. On en aura bien besoin pour la suite !

 

Jour 6 : Trajet en direction de Banyuwangi, premières réussites en scooter

Après une deuxième nuit dans notre “super” Homestay, on est bien contents de quitter Cemoro Lawang. Direction la gare de Probbolingo ou un train nous attend pour rejoindre la ville de Banyuwangi, ville stratégique pour le volcan Kawa Ijen. Le trajet d’environ 4h se déroule parfaitement. Arrivés à Banyuwangi, on décide de rejoindre en marchant le centre ville (ou se trouve notre Homestay). Sur le chemin, on se rend d’ailleurs compte que la ville est bien plus agréable que Probollingo, on retrouve l’ambiance locale et authentique de Java.

Où dormir à Banyuwangi ?

Nous avons logé au Osingvacation. Les prix sont très compétitifs (125 000 Rp / 7,20€), l’ambiance est cool et les conditions sont basiques mais suffisantes pour une nuit.

Le soir, le gérant nous propose même de nous prêter son scooter pour qu’on aille au restaurant. Les conditions pour essayer le scooter sont bien meilleures qu’à Yogyakarta : on se lance, et ça se passe plutôt bien pour une première fois 😉

 

Où manger à Banyuwangi ?

Pour notre seule soirée dans cette petite ville, nous avons dîné au Kedai Bandeng Panorama. Le patron est très sympa et les plats sont tops. On vous le recommande !

Jour 7 : Visite du Kawa Ijen au petit matin, trajet vers Bali

Après un nouveau réveil très matinal (00:30…), on embarque avec d’autres voyageurs de notre Homestay. Pour faire le Kawa Ijen, nous avons décidé de passer par notre Homestay, qui nous propose un prix intéressant, comprenant le trajet, l’entrée sur le site et les masques à gaz. À noter que c’est certainement le seul “tour” (si on peut l’appeler comme ça) qu’on a fait sans être en totale autonomie. Et pour l’Ijen c’est très compliqué de faire autrement. On vous détaille tout dans notre article sur le Kawa Ijen.

Nous gardons vraiment un excellent souvenir du Kawa Ijen. Même si on était bien fatigués d’enchaîner les toutes petites nuits, on ne pouvait qu’apprécier ce moment. Le lever de soleil sur le lac du volcan était particulièrement incroyable.

 

C’est donc la dernière journée de notre itinéraire sur l’île de Java (snif) et nous avons prévu de rejoindre Bali dans l’après-midi. Après ce moment magique, notre Homestay nous propose gentiment de nous déposer au ferry en voiture. Ensuite, une fois au ferry, des bateaux partent toutes les heures. Comptez environ 45 minutes de bateau, et seulement 6 000 RP.

 

Notre avis sur Java

Comme vous venez de le voir, il est largement possible d’explorer une bonne partie de Java en 1 semaine avec cet itinéraire. Evidemment, cet itinéraire vous fera découvrir les incontournables de l’île. Mais nous vous conseillons également de vous imprégner de l’ambiance locale de l’île, quitte à prendre plus votre temps, ou à mettre de côté un “incontournable” (les temples de Prambanan pour nous). Cela vous permettra de voyager à Java d’une manière plus authentique, de découvrir des lieux à priori sans intérêt particulier mais qui font au final tout le charme de cette île.

C’est de cette manière que nous vous conseillons de faire votre itinéraire à Java : profiter de ses sites emblématiques autant que de ses endroits hors des sentiers battus dépourvus de touristes, ou vous pourrez saisir toute l’atmosphère locale de Java.

 

 


 

Compass South icon   Résumé de nos conseils pratiques

 

Itinéraire sur l’île de Java :

Transports :

  • Essayez d’arriver directement dans la ville de Yogyakarta. Jakarta n’a pas d’intérêt.
  • Trajet Yogyakarta-Borobudur : taxi / environ 160 000 IRP. Idem pour le trajet retour.
  • Trajet Yogyakarta-Cemoro Lawang : train le matin jusqu’à Probollingo (9h de trajet ). Puis taxi jusqu’à la station de minibus. Puis minibus jusqu’à Cemoro Lawang (1h30 / 40 000 IRP)
  • Trajet Cemoro Lawang – Banyuwangi : taxi ou minibus jusqu’à la gare de Probollingo. Puis train (5h de trajet) jusqu’à Banyuwangi.
  • Trajet Banyuwangi – Bali : ferry (45 min / 6 000 IRP)

Où dormir :

  • Yogyakarta
    1. Rumah Yogya (très bon marché et sympa)
    2. ZEN Rooms Bausasran (un peu plus de confort)
  • Borobudur : Vous trouverez de nombreux Homestay proche des temples. Nous avons logé au Homestay Anugrah. Même s’il est bien situé et que les tarifs sont bons, nous ne sommes pas certain de vous le recommander. Par contre, on a trouvé le Cahyo Homestay Bromo qui a de meilleures notes mais qui était complet lors de notre voyage. Vous aurez peut-être plus de chance !
  • Cemoro Lawang : Nous avons logé par défaut au Sedulur Homestay, que nous ne vous conseillons pas particulièrement.
  • Banyuwangi : Nous vous conseillons Didu’s Homestay (tarifs très compétitifs pour la nuit et pour le tour au Kawa Ijen).

Où manger :

  • Yogyakarta : Milas Vegetarian
  • Banyuwangi : Kedai Bandeng Panorama

 


Vous avez aimé cet article ? Pensez à l’enregistrer sur Pinterest !

 

 

 

Ça vous tentera peut-être :

7 réflexions sur “1 semaine sur l’île de Java : itinéraire et conseils”

  1. Ping : Nos 8 raisons ultimes de voyager en couple • Sunset Anywhere

  2. Ping : Itinéraire de 3 semaines à Bali : guide complet • Sunset Anywhere

  3. Ping : Que faire à Lombok ? Les lieux incontournables • Sunset Anywhere

  4. Hello, petite question pour cette partie du voyage :

    “Trajet Yogyakarta-Cemoro Lawang : train le matin jusqu’à Probollingo (9h de trajet ). Puis taxi jusqu’à la station de minibus. Puis minibus jusqu’à Cemoro Lawang (1h30 / 40 000 IRP)” –> vous avez réservé vos tickets de train/bus à l’avannce ou tout sur le moment? Car en ligne on nous dit qu’il y aucun train de disponible… Mercii

  5. Merci pour votre superbe blog
    une question : le site de Borobudur était-il accessible ? j’ai lu récemment qu’in ne pouvait plus qu’en faire le tour.
    Merci !!

  6. Bonjour,

    Merci pour cet article fourni qui m’a convaincu de passer une semaine à Java (j’hésitais avec d’autres options).
    Bon vent à vous pour d’autres aventures,
    Yvon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.